Une ordonnance de police administrative a été prise à cet effet vendredi. "J'ai effectivement pris cette décision qui a été notifiée à l'intéressé", a confirmé Catherine Moureaux au quotidien. "Il n'a rien à faire dans notre commune. Ce monsieur continue à tenir des propos haineux dont il faut protéger nos jeunes. Vu son passé d'agitateur dans notre commune, je prends mes responsabilités afin d'éviter tout trouble à l'ordre public", a-t-elle ajouté. S'il souhaite contester la décision de la bourgmestre, Jean-Louis Denis pourra faire valoir ses droits à l'hôtel de ville de Molenbeek le 19 décembre prochain ou introduire un recours devant le Conseil d'Etat. Désormais domicilié à Londerzeel, le prêcheur a été condamné à 5 ans de prison pour terrorisme. Il en est sorti en décembre 2018 et a depuis été contrôlé deux fois par la police molenbeekoise. (Belga)

Une ordonnance de police administrative a été prise à cet effet vendredi. "J'ai effectivement pris cette décision qui a été notifiée à l'intéressé", a confirmé Catherine Moureaux au quotidien. "Il n'a rien à faire dans notre commune. Ce monsieur continue à tenir des propos haineux dont il faut protéger nos jeunes. Vu son passé d'agitateur dans notre commune, je prends mes responsabilités afin d'éviter tout trouble à l'ordre public", a-t-elle ajouté. S'il souhaite contester la décision de la bourgmestre, Jean-Louis Denis pourra faire valoir ses droits à l'hôtel de ville de Molenbeek le 19 décembre prochain ou introduire un recours devant le Conseil d'Etat. Désormais domicilié à Londerzeel, le prêcheur a été condamné à 5 ans de prison pour terrorisme. Il en est sorti en décembre 2018 et a depuis été contrôlé deux fois par la police molenbeekoise. (Belga)