"Les contacts entre les équipes européennes et britanniques se poursuivent. Jean-Claude Juncker et Boris Johnson viennent de se parler. Avant le sommet, chaque heure, (chaque) minute compte. Nous voulons un accord", a tweeté la porte-parole de la Commission Mina Andreeva. Le parti allié du gouvernement britannique, le DUP nord-irlandais a justement rejeté "en l'état" jeudi matin le compromis négocié entre Londres et Bruxelles, les questions des douanes et du consentement posant problème, selon le parti. Le sommet de jeudi et vendredi est théoriquement le dernier avant le divorce entre Londres et l'UE, prévu le 31 octobre. Le Brexit est le premier point à l'agenda, mais sans textes juridiquement conclus sur la séparation, les chefs d'Etat et de gouvernement ne pourront pas donner leur feu vert définitif. M. Johnson a également besoin de ces textes pour les soumettre au parlement britannique, qui doit les approuver pour samedi au plus tard, sans quoi le Premier ministre sera légalement obligé de demander un nouveau report du Brexit. (Belga)