Les lycéens et l'enseignant tués venaient pour la plupart du lycée d'Otawara, dans la préfecture de Tochigi où est située la ville de Nasu. Ils participaient avec un groupe comptant au total 52 étudiants et 11 enseignants, venus de sept lycées, à une excursion de trois jours dans la montagne lorsque l'avalanche s'est déclenchée. Plus de 100 soldats ont été envoyés sur place pour venir en aide aux victimes dans de difficiles conditions météorologiques, alors que la neige tombait en abondance. Une alerte avait été émise pour risque d'avalanches dimanche et lundi. Parmi les blessés, deux lycéens sont dans un état grave, a précisé le responsable. (Belga)

Les lycéens et l'enseignant tués venaient pour la plupart du lycée d'Otawara, dans la préfecture de Tochigi où est située la ville de Nasu. Ils participaient avec un groupe comptant au total 52 étudiants et 11 enseignants, venus de sept lycées, à une excursion de trois jours dans la montagne lorsque l'avalanche s'est déclenchée. Plus de 100 soldats ont été envoyés sur place pour venir en aide aux victimes dans de difficiles conditions météorologiques, alors que la neige tombait en abondance. Une alerte avait été émise pour risque d'avalanches dimanche et lundi. Parmi les blessés, deux lycéens sont dans un état grave, a précisé le responsable. (Belga)