"Je souhaite sincèrement que notre pays, main dans la main avec les pays étrangers, recherche la paix mondiale et davantage de développement", a dit le monarque de 59 ans, qui a accédé au trône du Chrysantème mercredi après l'abdication de son père Akihito. Vêtu d'une redingote sombre, le 126e empereur du Japon a fait une brève apparition du haut d'un balcon entouré de vitres blindées au Palais impérial de Tokyo, aux côtés de l'impératrice Masako vêtue pour sa part d'une élégante robe jaune avec chapeau assorti et d'un collier de perles. D'autres membres de la famille impériale étaient présents, mais pas l'empereur ni l'impératrice émérites Akihito et Michiko, qui ont décidé de se retirer de la vie publique après leur trente ans de règne. Akihito, 85 ans, est le premier empereur du Japon à avoir abdiqué depuis plus de deux siècles. L'accession au trône de Naruhito, 59 ans, a fait entrer le Japon dans la nouvelle ère Reiwa (belle harmonie), après trois décennies d'ère Heisei (parachèvement de la paix). La famille royale devait effectuer un total de six apparitions au balcon du palais au cours de la journée de samedi. Environ 50.000 personnes, selon la télévision nationale NHK, s'étaient massées devant l'entrée du palais avant la première de ces apparitions. L'intronisation officielle du nouvel empereur et de son épouse, parés pour l'occasion de vêtements traditionnels somptueux, sera célébrée avec faste le 22 octobre à Tokyo devant 2.500 invités venus du Japon et de l'étranger, dont de nombreux chefs d'Etat, avant un défilé dans le centre de Tokyo. (Belga)