Une alerte au tsunami avait été lancée sur deux régions (Fukushima et Miyagi) et un avis de risque sur plusieurs autres après la secousse survenue à 06h00 locale (lundi 22H00 en Belgique). L'intégralité de ces avertissements sont désormais levés, mais l'agence prévient que des secousses secondaires de même ampleur (magnitude 7 environ) sont probables dans les sept jours à venir. En raison de l'alerte, des milliers d'habitants des zones côtières avaient évacué leurs logements, ont indiqué les médias locaux. (Belga)

Une alerte au tsunami avait été lancée sur deux régions (Fukushima et Miyagi) et un avis de risque sur plusieurs autres après la secousse survenue à 06h00 locale (lundi 22H00 en Belgique). L'intégralité de ces avertissements sont désormais levés, mais l'agence prévient que des secousses secondaires de même ampleur (magnitude 7 environ) sont probables dans les sept jours à venir. En raison de l'alerte, des milliers d'habitants des zones côtières avaient évacué leurs logements, ont indiqué les médias locaux. (Belga)