Selon la cellule de crise de la préfecture de Kumamoto (la plus touchée), ces personnes ont succombé à différents symptômes (stress, troubles circulatoires, manque de sommeil, etc...), du fait des changements brutaux survenus à la suite des tremblements de terre incessants. Plus de 600 secousses, dont deux extrêmement fortes, ont été ressenties entre jeudi dernier et mercredi matin dans la préfecture de Kumamoto où des milliers d'habitations ont été détruites. Près de 100.000 personnes vivent depuis hors de leur demeure, dans des conditions pénibles, à l'intérieur de refuges ou dans leur voiture. Ont été signalés des cas (dont au moins un mortel) de thrombose veineuse, ou phlébite, dus à la position assise prolongée qui fait stagner le sang dans les membres inférieurs. (Belga)

Selon la cellule de crise de la préfecture de Kumamoto (la plus touchée), ces personnes ont succombé à différents symptômes (stress, troubles circulatoires, manque de sommeil, etc...), du fait des changements brutaux survenus à la suite des tremblements de terre incessants. Plus de 600 secousses, dont deux extrêmement fortes, ont été ressenties entre jeudi dernier et mercredi matin dans la préfecture de Kumamoto où des milliers d'habitations ont été détruites. Près de 100.000 personnes vivent depuis hors de leur demeure, dans des conditions pénibles, à l'intérieur de refuges ou dans leur voiture. Ont été signalés des cas (dont au moins un mortel) de thrombose veineuse, ou phlébite, dus à la position assise prolongée qui fait stagner le sang dans les membres inférieurs. (Belga)