Comme son prédécesseur Geert Bourgeois (N-VA également), le ministre-président flamand soutient la cause catalane. "Ce n'est pas une période normale pour la Catalogne", a-t-il déclaré à l'issue d'une conversation de 45 minutes avec Quim Torra. L'année dernière, Geert Bourgeois avait été le premier chef de gouvernement étranger à être officiellement reçu à Barcelone par le nouveau président catalan. Samedi, Quim Torra a remercié la Flandre pour son soutien à Carles Puigdemont et aux autres responsables politiques catalans en exil. Jan Jambon et Quim Torra ont publié une déclaration commune dans laquelle ils souscrivent à la résolution du Parlement flamand, qui préconise un dialogue politique en Espagne et la libération des prisonniers politiques. "Le président et le ministre-président considèrent que la solution doit être trouvée par les négociations et les urnes, et non par les tribunaux". Ils citent l'Ecosse à titre d'exemple. Dans leur déclaration, les leaders flamand et catalan appellent également l'Union européenne à agir. "L'Europe doit mettre en place un mécanisme permettant l'intégration au sein de l'Union de nouveaux États indépendants qui sont apparus démocratiquement." (Belga)