Interrogé sur les ondes de la VRT, M. Jambon, compétent pour les Relations internationales flamandes, juge particulièrement cynique l'attaque lancée contre les forces kurdes "en remerciement de leur travail formidable contre l'Etat Islamique". Selon lui, l'Union européenne doit revoir de manière substantielle sa relation commerciale avec la Turquie. Les ministres européens des Affaires étrangères se réuniront lundi à Luxembourg. L'UE doit démontrer à cette occasion qu'elle a une "pertinence" sur la scène internationale, estime M. Jambon. Le ministre-président appelle aussi l'OTAN à rappeler la Turquie à l'ordre. Le sort des djihadistes détenus dans des camps tenus par les forces kurdes inquiète également l'ex-ministre de l'Intérieur. "Car si ces 50 combattants (belges) s'en vont dans la nature... Ce sont des bombes à retardement", a-t-il dit. (Belga)