Voilà qui embête Jan le ministre, déjà associé à son fils dans la fréquentation de mêmes milieux droitiers si pas d'extrê...

Voilà qui embête Jan le ministre, déjà associé à son fils dans la fréquentation de mêmes milieux droitiers si pas d'extrême-droite. "Mon fils est adulte, réplique-t-il dans De Morgen. Il est un nationaliste flamand comme moi, et il y ajoute une dimension de foi profonde. Ce n'est pas ma vision, mais il ne fait du mal à personne. S'il s'était appelé Wouter Janssens, personne n'aurait rien dit. Aujourd'hui, c'est différent. C'est ennuyeux pour lui comme pour moi, mais je ne vais tout de même pas lui interdire de s'engager parce que son papa est devenu ministre". Tout dépend où il s'engage, évidemment.