La météo explique ce nombre élevé: par beau temps, les vacanciers sont plus nombreux. Durant la première quinzaine de juillet, 597 têtes blondes se sont ainsi égarées. Les deux dernières semaines, ce sont 503 jeunes intrépides qui se sont perdus. Le record précédent remontait à 2006 avec 1.049 disparitions temporaires.

Ostende et Blankenberge sont les stations balnéaires où le plus grand nombre d'enfants se sont désorientés, respectivement 300 et environ 250. Suivent Le Coq et La Panne, avec environ 110 petits aventuriers. Ils ont été une dizaine à tenter l'escapade à Bredene et Zeebrugge.

Aucun incident majeur n'est à déplorer et la plupart des étourdis ont retrouvé leurs parents ou leurs accompagnateurs endéans les 10 minutes. Selon l'IKWV, ce succès est à attribuer en grande partie aux bracelets d'orientation distribués gratuitement.

Le mois de juillet a aussi été ponctué de quelques interventions d'envergure. Il s'agissait principalement de personnes qui se sont trop éloignées du rivage et ont été surprises par le courant, souvent plus froid.

Un plus grand nombre de vacanciers avec des problèmes de coeur ou de santé se sont également présentés à un poste de secours.

La totalité des postes seront encore ouverts pendant tout le mois d'août. Ils représentent 34 kilomètres de zones protégées pour les baigneurs. Nager en dehors de ces zones est d'ailleurs interdit.

La météo explique ce nombre élevé: par beau temps, les vacanciers sont plus nombreux. Durant la première quinzaine de juillet, 597 têtes blondes se sont ainsi égarées. Les deux dernières semaines, ce sont 503 jeunes intrépides qui se sont perdus. Le record précédent remontait à 2006 avec 1.049 disparitions temporaires. Ostende et Blankenberge sont les stations balnéaires où le plus grand nombre d'enfants se sont désorientés, respectivement 300 et environ 250. Suivent Le Coq et La Panne, avec environ 110 petits aventuriers. Ils ont été une dizaine à tenter l'escapade à Bredene et Zeebrugge. Aucun incident majeur n'est à déplorer et la plupart des étourdis ont retrouvé leurs parents ou leurs accompagnateurs endéans les 10 minutes. Selon l'IKWV, ce succès est à attribuer en grande partie aux bracelets d'orientation distribués gratuitement. Le mois de juillet a aussi été ponctué de quelques interventions d'envergure. Il s'agissait principalement de personnes qui se sont trop éloignées du rivage et ont été surprises par le courant, souvent plus froid. Un plus grand nombre de vacanciers avec des problèmes de coeur ou de santé se sont également présentés à un poste de secours. La totalité des postes seront encore ouverts pendant tout le mois d'août. Ils représentent 34 kilomètres de zones protégées pour les baigneurs. Nager en dehors de ces zones est d'ailleurs interdit.