Dans son discours inaugural, le nouveau président a salué sa prédécesseuse qui "a mis sur les rails le nouveau Sénat" et qui, au fil de sa carrière, a déposé le plus de propositions qui sont finalement devenues lois. Avec 98 propositions, Christine Defraigne a fait mieux que Philippe Mahoux (PS, 93 propositions) et Francis Delpérée (cdH, 89 propositions).

Désormais à la tête du Sénat, Jacques Brotchi compte bien poursuivre le travail entamé et faire de l'institution "un organe de rencontre, de discussion et de réflexion" tout en la gardant "en bonne santé", a-t-il encore dit.

Dans son discours inaugural, le nouveau président a salué sa prédécesseuse qui "a mis sur les rails le nouveau Sénat" et qui, au fil de sa carrière, a déposé le plus de propositions qui sont finalement devenues lois. Avec 98 propositions, Christine Defraigne a fait mieux que Philippe Mahoux (PS, 93 propositions) et Francis Delpérée (cdH, 89 propositions). Désormais à la tête du Sénat, Jacques Brotchi compte bien poursuivre le travail entamé et faire de l'institution "un organe de rencontre, de discussion et de réflexion" tout en la gardant "en bonne santé", a-t-il encore dit.