Ce résultat met un terme à 49 ans de pouvoir de la gauche dans cette région et constitue une sérieuse défaite pour les partis au gouvernement à Rome, leur candidat, Vincenzo Bianconi, ne recueillant que 37,5% des suffrages. M. Bianconi pouvait compter sur le soutien du parti démocrate (PD, centre-gauche) et sur celui du mouvement anti-establishment Cinq Etoiles (M5S), formations partenaires au sein du gouvernement dirigé par Giuseppe Conte. (Belga)