Le ministre des Affaires intérieures italien, Luigi Di Maio, a affirmé dimanche que des avions bombardiers d'eau pourraient aider à lutter contre la progression des flammes. La France a acheminé deux avions, et, selon la Commission européenne, la Grèce envoie aussi deux appareils. Dans la nuit de samedi à dimanche, 400 personnes ont dû évacuer leur habitation. Dimanche des centaines d'autres personnes ont aussi dû quitter les lieux concernés par les feux. Le village de Sennariolo, au nord de Cuglieri où sévit un feu, a été entièrement évacué. Selon les médias locaux, des bâtiments ont été endommagés et les agriculteurs ont perdu leurs troupeaux et récoltes. Selon la Commission européenne, 4.000 hectares de forêts ont été brûlés à l'heure actuelle. Il n'y a pas encore de signalements de blessés graves ou décès. Les feux de forêt sont combattus par des hélicoptères bombardiers et des centaines de pompiers et de volontaires. (Belga)

Le ministre des Affaires intérieures italien, Luigi Di Maio, a affirmé dimanche que des avions bombardiers d'eau pourraient aider à lutter contre la progression des flammes. La France a acheminé deux avions, et, selon la Commission européenne, la Grèce envoie aussi deux appareils. Dans la nuit de samedi à dimanche, 400 personnes ont dû évacuer leur habitation. Dimanche des centaines d'autres personnes ont aussi dû quitter les lieux concernés par les feux. Le village de Sennariolo, au nord de Cuglieri où sévit un feu, a été entièrement évacué. Selon les médias locaux, des bâtiments ont été endommagés et les agriculteurs ont perdu leurs troupeaux et récoltes. Selon la Commission européenne, 4.000 hectares de forêts ont été brûlés à l'heure actuelle. Il n'y a pas encore de signalements de blessés graves ou décès. Les feux de forêt sont combattus par des hélicoptères bombardiers et des centaines de pompiers et de volontaires. (Belga)