Les rumeurs d'une fusion de Lega et Forza Italia se répandent une semaine après la formation d'un nouveau groupe de centre-droit au parlement, appelé Coraggio Italia. "Nous avons discuté d'une éventuelle fédération des forces de centre-droit dans une atmosphère constructive", a tweeté M. Berlusconi vendredi après une réunion du parti en ligne. Des entretiens portant sur la collaboration entre Forza Italia et Lega devraient avoir lieu en milieu de semaine prochaine. Une éventuelle fusion ne serait pas une "annexion" par le puissant Forza, mais une union des forces, ont indiqué plusieurs sources au sein de Lega. Le parti d'extrême-droite de l'opposition Fratelli d'Italia ne ferait pas partie de l'union. Selon Forza Italia, son intégration risquerait de nuire à la nouvelle alliance. (Belga)

Les rumeurs d'une fusion de Lega et Forza Italia se répandent une semaine après la formation d'un nouveau groupe de centre-droit au parlement, appelé Coraggio Italia. "Nous avons discuté d'une éventuelle fédération des forces de centre-droit dans une atmosphère constructive", a tweeté M. Berlusconi vendredi après une réunion du parti en ligne. Des entretiens portant sur la collaboration entre Forza Italia et Lega devraient avoir lieu en milieu de semaine prochaine. Une éventuelle fusion ne serait pas une "annexion" par le puissant Forza, mais une union des forces, ont indiqué plusieurs sources au sein de Lega. Le parti d'extrême-droite de l'opposition Fratelli d'Italia ne ferait pas partie de l'union. Selon Forza Italia, son intégration risquerait de nuire à la nouvelle alliance. (Belga)