Les randonneurs sont probablement morts de froid, car aucune trace de blessure n'a été retrouvée sur leurs corps et que ceux-ci étaient recouverts de neige, indique le docteur Enrico Visetti. Les deux alpinistes avaient appelé à l'aide jeudi, précisant qu'une tempête de neige les bloquait, mais le mauvais temps a altéré les efforts pour les localiser. Le Cervin, situé à la frontière italo-suisse, est l'un des sommets les plus hauts des Alpes, avec 4.500 mètres. Le température atteignait -10° lorsqu'ils ont été retrouvés. (Belga)

Les randonneurs sont probablement morts de froid, car aucune trace de blessure n'a été retrouvée sur leurs corps et que ceux-ci étaient recouverts de neige, indique le docteur Enrico Visetti. Les deux alpinistes avaient appelé à l'aide jeudi, précisant qu'une tempête de neige les bloquait, mais le mauvais temps a altéré les efforts pour les localiser. Le Cervin, situé à la frontière italo-suisse, est l'un des sommets les plus hauts des Alpes, avec 4.500 mètres. Le température atteignait -10° lorsqu'ils ont été retrouvés. (Belga)