Cette déclaration intervient après que l'armée israélienne a mené samedi des frappes sur le village syrien d'Aqraba afin de prévenir, selon elle, une attaque de drone orchestrée par l'Iran depuis la Syrie. Elle intervient également au lendemain d'une attaque de drone sur le fief du Hezbollah à Beyrouth, imputée à Israël par le Liban. Le chef du mouvement chiite libanais pro-iranien, Hassan Nasrallah, a présenté cette attaque présumée comme "le premier acte d'agression" d'Israël au Liban depuis la guerre qui a opposé les deux camps en 2006 et le président libanais Michel Aoun a renchéri en la qualifiant de "déclaration de guerre". "L'Iran agit sur plusieurs fronts pour commettre des attaques meurtrières contre l'Etat d'Israël", a déclaré M. Netanyahu dans une vidéo en hébreu diffusée par son bureau. "Israël continuera de défendre sa sécurité par tous les moyens nécessaires. J'appelle la communauté internationale à agir immédiatement pour que l'Iran cesse ses attaques", a-t-il ajouté, alors que les dirigeants du G7 se réunissaient à Biarritz, dans le sud de la France. M. Netanyahu, actuellement en campagne pour les législatives israéliennes du 17 septembre prochain, n'a pas développé davantage ses propos dans cette courte vidéo. (Belga)