Le drame, qui s'est produit dans la province d'Ilam sur une installation exploitée par une filiale de la NIOC, la compagnie publique pétrolière iranienne, a également fait quatre blessés, écrit Shana. "L'explosion s'est produite lors de la révision d'un pipeline de 20 pouces transportant du pétrole (du gisement) de Cheshmeh-Khosh jusqu'à Ahvaz", capitale de la province voisine du Khouzestan, écrit Shana, précisant simplement qu'elle a eu lieu au moment du "lancement de l'opération de ramonage". Ce genre d'opération se réalise habituellement à l'aide d'un racleur de nettoyage équipé de son propre système de propulsion. L'incendie a été maîtrisé et les lieux de l'incident ont été sécurisés après l'explosion, a ajouté Shana. Les accidents industriels sont fréquents en Iran. Compte tenu des tensions entre la République islamique d'Iran et Israël, certains dans le pays ont tendance à voir dans chaque accident la main des services israéliens. Mais pour d'autres, les sanctions américaines compliquant l'entretien des infrastructures industrielles sont une explication plus convaincante. (Belga)

Le drame, qui s'est produit dans la province d'Ilam sur une installation exploitée par une filiale de la NIOC, la compagnie publique pétrolière iranienne, a également fait quatre blessés, écrit Shana. "L'explosion s'est produite lors de la révision d'un pipeline de 20 pouces transportant du pétrole (du gisement) de Cheshmeh-Khosh jusqu'à Ahvaz", capitale de la province voisine du Khouzestan, écrit Shana, précisant simplement qu'elle a eu lieu au moment du "lancement de l'opération de ramonage". Ce genre d'opération se réalise habituellement à l'aide d'un racleur de nettoyage équipé de son propre système de propulsion. L'incendie a été maîtrisé et les lieux de l'incident ont été sécurisés après l'explosion, a ajouté Shana. Les accidents industriels sont fréquents en Iran. Compte tenu des tensions entre la République islamique d'Iran et Israël, certains dans le pays ont tendance à voir dans chaque accident la main des services israéliens. Mais pour d'autres, les sanctions américaines compliquant l'entretien des infrastructures industrielles sont une explication plus convaincante. (Belga)