"Après examen, il s'est avéré que leur entrée dans les eaux territoriales du pays n'était pas intentionnelle. Après avoir présenté des excuses, ils ont été libérés dans les eaux internationales", indique le communiqué. (Belga)

"Après examen, il s'est avéré que leur entrée dans les eaux territoriales du pays n'était pas intentionnelle. Après avoir présenté des excuses, ils ont été libérés dans les eaux internationales", indique le communiqué. (Belga)