Par voie de conséquence, indique le rapport publié mercredi par le Jane's Terrorism and Insurgency Center (JTIC), le nombre de victimes a été aussi le plus bas. Selon Matt Henman, le chef du JTIC, ceci souligne "à quel point l'action armée de l'EI a diminué" dans ce pays. Ainsi en octobre, il y a eu 126 attaques menées par l'EI, "soit une baisse de 21,2% du nombre quotidien d'attaques passant de 6,6 durant les 12 mois précédents, à 4,1 en octobre. Le nombre total des victimes de ce groupe armé est tombé à 102 en octobre soit une baisse de 50,7% de la moyenne de morts par rapport à septembre. "Octobre, tant pour les attaques menées par (l'EI) que pour le nombre de victimes, représente le mois le plus bas depuis la formation de l'EI et la déclaration du califat en juin 2014, mettant en lumière à quel point les opérations de ce groupe ont diminué en Irak". Les forces irakiennes ont commencé une offensive contre l'EI en octobre 2016 avec la bataille de Mossoul, deuxième ville du pays tombée en juin 2014 aux mains de l'EI. Depuis, elles ont chassé les djihadistes de la quasi totalité du pays alors qu'en 2014 l'EI occupait un tiers de l'Irak. (Belga)

Par voie de conséquence, indique le rapport publié mercredi par le Jane's Terrorism and Insurgency Center (JTIC), le nombre de victimes a été aussi le plus bas. Selon Matt Henman, le chef du JTIC, ceci souligne "à quel point l'action armée de l'EI a diminué" dans ce pays. Ainsi en octobre, il y a eu 126 attaques menées par l'EI, "soit une baisse de 21,2% du nombre quotidien d'attaques passant de 6,6 durant les 12 mois précédents, à 4,1 en octobre. Le nombre total des victimes de ce groupe armé est tombé à 102 en octobre soit une baisse de 50,7% de la moyenne de morts par rapport à septembre. "Octobre, tant pour les attaques menées par (l'EI) que pour le nombre de victimes, représente le mois le plus bas depuis la formation de l'EI et la déclaration du califat en juin 2014, mettant en lumière à quel point les opérations de ce groupe ont diminué en Irak". Les forces irakiennes ont commencé une offensive contre l'EI en octobre 2016 avec la bataille de Mossoul, deuxième ville du pays tombée en juin 2014 aux mains de l'EI. Depuis, elles ont chassé les djihadistes de la quasi totalité du pays alors qu'en 2014 l'EI occupait un tiers de l'Irak. (Belga)