"Nous contrôlons toute la ville et nous avons réussi, en un temps très limité, à éliminer Daech" (acronyme arabe du groupe Etat islamique, EI), a annoncé le général Riyadh Jalal Tawfik, à la tête des forces terrestres irakiennes. Celui-ci a indiqué que des unités du génie s'attelaient à nettoyer la ville des engins explosifs laissés par les djihadistes avant leur fuite. Qayyarah se situe sur la rive ouest du Tigre, à une soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul, la dernière grande ville aux mains de l'EI en Irak située dans le nord du pays. Mardi, les forces armées aidées des services du contre-terrorisme (CTS) avaient lancé l'assaut pour reprendre son contrôle. Elles avaient pénétré mercredi dans le centre-ville et sécurisé plusieurs quartiers. Le Premier ministre Haider Al-Abadi a salué la reprise de la ville qui, selon lui, est une étape clé dans la "libération" de Mossoul. (Belga)

"Nous contrôlons toute la ville et nous avons réussi, en un temps très limité, à éliminer Daech" (acronyme arabe du groupe Etat islamique, EI), a annoncé le général Riyadh Jalal Tawfik, à la tête des forces terrestres irakiennes. Celui-ci a indiqué que des unités du génie s'attelaient à nettoyer la ville des engins explosifs laissés par les djihadistes avant leur fuite. Qayyarah se situe sur la rive ouest du Tigre, à une soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul, la dernière grande ville aux mains de l'EI en Irak située dans le nord du pays. Mardi, les forces armées aidées des services du contre-terrorisme (CTS) avaient lancé l'assaut pour reprendre son contrôle. Elles avaient pénétré mercredi dans le centre-ville et sécurisé plusieurs quartiers. Le Premier ministre Haider Al-Abadi a salué la reprise de la ville qui, selon lui, est une étape clé dans la "libération" de Mossoul. (Belga)