"Deux assaillants ont déclenché leur ceinture d'explosifs dans un restaurant à Hadjaj, tuant 3 personnes et en blessant 34 autres. Un troisième assaillant a été abattu par les forces de l'ordre", a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Hadjaj se trouve à 210 km au nord de Bagdad, dans la province de Salaheddine. Un lieutenant-colonel de police a pour sa part indiqué que la double attaque suicide avait visé vers 11H15 un restaurant fréquenté par des membres de Hachd al-Chaabi, qui regroupe des unités paramilitaires luttant contre l'EI. Le troisième assaillant a été tué quand il a tenté de se faire exploser à proximité des forces de l'ordre arrivées sur place. Une source hospitalière a fait état de trois morts et huit blessées admis à l'hôpital. L'EI, qui est sous le coup d'une offensive des forces irakiennes dans l'ouest du pays, a revendiqué l'attaque via l'application de messagerie Telegram. Le 14 septembre, au moins 84 personnes avaient péri dans un double attentat contre un restaurant et un poste de contrôle revendiqué par l'EI. Ce double attentat avait eu lieu près de Nassiriya, à 300 km au sud de Bagdad, dans la province de Zi Qar, généralement à l'abri des violences. Il s'agissait de l'attaque la plus sanglante depuis la reprise début juillet de la métropole septentrionale de Mossoul à l'organisation djihadiste. (Belga)

"Deux assaillants ont déclenché leur ceinture d'explosifs dans un restaurant à Hadjaj, tuant 3 personnes et en blessant 34 autres. Un troisième assaillant a été abattu par les forces de l'ordre", a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Hadjaj se trouve à 210 km au nord de Bagdad, dans la province de Salaheddine. Un lieutenant-colonel de police a pour sa part indiqué que la double attaque suicide avait visé vers 11H15 un restaurant fréquenté par des membres de Hachd al-Chaabi, qui regroupe des unités paramilitaires luttant contre l'EI. Le troisième assaillant a été tué quand il a tenté de se faire exploser à proximité des forces de l'ordre arrivées sur place. Une source hospitalière a fait état de trois morts et huit blessées admis à l'hôpital. L'EI, qui est sous le coup d'une offensive des forces irakiennes dans l'ouest du pays, a revendiqué l'attaque via l'application de messagerie Telegram. Le 14 septembre, au moins 84 personnes avaient péri dans un double attentat contre un restaurant et un poste de contrôle revendiqué par l'EI. Ce double attentat avait eu lieu près de Nassiriya, à 300 km au sud de Bagdad, dans la province de Zi Qar, généralement à l'abri des violences. Il s'agissait de l'attaque la plus sanglante depuis la reprise début juillet de la métropole septentrionale de Mossoul à l'organisation djihadiste. (Belga)