Mme Psaki a insisté sur le fait qu'elle avait beaucoup de respect pour la liberté et l'indépendance de la presse. "Nous n'allons pas à certains moments être d'accord, mais nous avons un objectif commun d'apporter la vérité aux Américains", a-t-elle formulé. "Nous souhaitons ramener la vérité dans l'administration". La porte-parole a aussi confirmé la reprise de la conférence de presse quotidienne ainsi que des briefings réguliers avec des experts sanitaires sur la pandémie de coronavirus. L'administration Biden revient donc à une tradition préexistante au mandat du républicain Donald Trump. Les porte-paroles de ce dernier, qui se sont succédé, s'écartaient parfois de la vérité et Donald Trump a également régulièrement accusé les "grands médias" de répandre des mensonges. Des points de presse n'étaient plus organisés qu'occasionnellement à la Maison Blanche sous Trump. (Belga)

Mme Psaki a insisté sur le fait qu'elle avait beaucoup de respect pour la liberté et l'indépendance de la presse. "Nous n'allons pas à certains moments être d'accord, mais nous avons un objectif commun d'apporter la vérité aux Américains", a-t-elle formulé. "Nous souhaitons ramener la vérité dans l'administration". La porte-parole a aussi confirmé la reprise de la conférence de presse quotidienne ainsi que des briefings réguliers avec des experts sanitaires sur la pandémie de coronavirus. L'administration Biden revient donc à une tradition préexistante au mandat du républicain Donald Trump. Les porte-paroles de ce dernier, qui se sont succédé, s'écartaient parfois de la vérité et Donald Trump a également régulièrement accusé les "grands médias" de répandre des mensonges. Des points de presse n'étaient plus organisés qu'occasionnellement à la Maison Blanche sous Trump. (Belga)