"C'est sexiste qu'une fille doive prouver sa virginité pour un mariage. Mais en tant que médecin, il est aujourd'hui difficile de dire 'non'", commente le gynécologue Hendrik Cammu de la VUB. Dans son avis, l'Ordre des médecins suit une déclaration de l'Organisation mondiale de la santé, qui a pour but de mettre fin aux tests de virginité. Ils sont toujours effectués dans certains pays, dont la Belgique jusqu'ici.