"Les secours étaient rapidement présents sur place. Les médecins qui sont arrivés les premiers sur les lieux ont demandé à ce que la plan d'urgence soit déclenché de façon à ce que la prise en charge des enfants soit optimale", explique le bourgmestre de Viroinval, Bruno Buchet. Des médecins de Libramont étaient notamment présents sur place.

En fin de matinée, les institutrices ont donné l'alerte après avoir remarqué des troubles du comportement chez certains élèves, qui se plaignaient de maux de tête. L'école communale accueille 21 enfants dans sa section primaire et une dizaine dans la section maternelle.

"L'intoxication au monoxyde de carbone est due à une défectuosité de la chaudière à mazout, qui a pourtant été entretenue dernièrement", poursuit le bourgmestre.

Vers 12h15, la vingtaine de secouristes présents avaient déjà établi des diagnostics pour une vingtaine d'enfants qui pouvaient regagner leur domicile. Il était envisagé que l'un des dix enfants restant puisse être placé dans un caisson hyperbare. Aucune hospitalisation n'a eu lieu.

Le Vif.be, avec Belga

"Les secours étaient rapidement présents sur place. Les médecins qui sont arrivés les premiers sur les lieux ont demandé à ce que la plan d'urgence soit déclenché de façon à ce que la prise en charge des enfants soit optimale", explique le bourgmestre de Viroinval, Bruno Buchet. Des médecins de Libramont étaient notamment présents sur place. En fin de matinée, les institutrices ont donné l'alerte après avoir remarqué des troubles du comportement chez certains élèves, qui se plaignaient de maux de tête. L'école communale accueille 21 enfants dans sa section primaire et une dizaine dans la section maternelle. "L'intoxication au monoxyde de carbone est due à une défectuosité de la chaudière à mazout, qui a pourtant été entretenue dernièrement", poursuit le bourgmestre. Vers 12h15, la vingtaine de secouristes présents avaient déjà établi des diagnostics pour une vingtaine d'enfants qui pouvaient regagner leur domicile. Il était envisagé que l'un des dix enfants restant puisse être placé dans un caisson hyperbare. Aucune hospitalisation n'a eu lieu. Le Vif.be, avec Belga