Le débat a ressurgi autour de la lecture de l'épître de saint Paul contenant la phrase " Femmes, soyez soumises à ...

Le débat a ressurgi autour de la lecture de l'épître de saint Paul contenant la phrase " Femmes, soyez soumises à vos maris ", qui a choqué le ministre flamand des Médias, Sven Gatz (Open VLD) et, à sa suite, beaucoup de censeurs. Sans nier que cette lettre a été rédigée dans une culture patriarcale " qui n'est plus la nôtre ", l'abbé estime que s'il faut filtrer tout ce qui choque, il faudrait boycotter l'hymne français et son violent passage " Qu'un sang impur abreuve nos sillons ". " A moins que leur objectif était de viser l'Eglise catholique ", glisse-t-il.