Outre l'Our, la Vesdre et ses affluents, l'Ourthe inférieure et l'Amblève et ses affluents se trouvaient en phase d'alerte de crue depuis vendredi soir. Les niveaux d'eau s'étaient cependant stabilisés depuis lors, avant d'amorcer une baisse. Plusieurs rivières de Wallonie ainsi que la Haute et la Basse-Meuse sont par ailleurs toujours en pré-alerte de crue. La vigilance reste d'ailleurs de mise sur ce dernier fleuve, où les niveaux sont toujours orientés à la hausse sur la partie Haute et où les débits restent élevés sur la partie Basse compte tenus des apports de l'Ourthe. A noter qu'après la décrue observée samedi, les niveaux repartaient (ou devaient repartir) un peu à la hausse dans la majorité des rivières en phase de pré-alerte, étant donné les précipitations des dernières heures. Une situation qui devrait se stabiliser avant une nouvelle baisse. (Belga)

Outre l'Our, la Vesdre et ses affluents, l'Ourthe inférieure et l'Amblève et ses affluents se trouvaient en phase d'alerte de crue depuis vendredi soir. Les niveaux d'eau s'étaient cependant stabilisés depuis lors, avant d'amorcer une baisse. Plusieurs rivières de Wallonie ainsi que la Haute et la Basse-Meuse sont par ailleurs toujours en pré-alerte de crue. La vigilance reste d'ailleurs de mise sur ce dernier fleuve, où les niveaux sont toujours orientés à la hausse sur la partie Haute et où les débits restent élevés sur la partie Basse compte tenus des apports de l'Ourthe. A noter qu'après la décrue observée samedi, les niveaux repartaient (ou devaient repartir) un peu à la hausse dans la majorité des rivières en phase de pré-alerte, étant donné les précipitations des dernières heures. Une situation qui devrait se stabiliser avant une nouvelle baisse. (Belga)