"Presque la moitié de la commune est sous eau", affirme le bourgmestre de Kortenaken Patrick Vandijck. "Et les pompiers ont reçu plus de 200 appels rien que pour notre entité. J'ai réquisitionné le personnel communal, y compris ceux qui étaient en vacances. Le renfort de la Protection Civile a également été demandé." A Linter, des rues et des habitations sont sous 50 à 60 centimètres d'eau, voire un mètre pour les lieux les plus touchés. Selon un météorologue local de l'IRM, il est tombé jusqu'à 80 litres d'eau par mètre carré en un temps très court. (Belga)

"Presque la moitié de la commune est sous eau", affirme le bourgmestre de Kortenaken Patrick Vandijck. "Et les pompiers ont reçu plus de 200 appels rien que pour notre entité. J'ai réquisitionné le personnel communal, y compris ceux qui étaient en vacances. Le renfort de la Protection Civile a également été demandé." A Linter, des rues et des habitations sont sous 50 à 60 centimètres d'eau, voire un mètre pour les lieux les plus touchés. Selon un météorologue local de l'IRM, il est tombé jusqu'à 80 litres d'eau par mètre carré en un temps très court. (Belga)