Les pompiers de Liège ont enregistré une vingtaine d'interventions en raison de la tempête qui a sévi dès jeudi soir en région liégeoise. Il s'agissait principalement de procéder au tronçonnage d'arbres et branches tombés sur la voie publique et ce, un peu partout sur la zone de couverture (Beyne-Heusay, Grâce-Hollogne, Liège, Flémalle, Loncin...). Vers 23h, la police de la route a sollicité l'aide de la police de Liège pour fermer complètement l'autoroute A602 entre Ans et Burenville. En effet, il convenait d'empêcher tout véhicule d'accéder à cette portion d'autoroute sachant que des éléments du pont qui donnera accès au futur hôpital du CHC (clinique du MontLégia à Glain) menaçaient de s'effondrer. Le risque était à priori induit par les bâches qui prenaient le vent. Les ouvriers ont enlevé les bâches et renforcé la structure. Des canons à chaleur ont également été installés sous le pont afin de l'assécher au plus vite. C'est finalement vers 4h du matin que cette portion d'autoroute a été rouverte à la circulation. Vendredi matin, en raison des chutes de neige, le TEC Liège-Verviers a actionné son plan intempéries. C'est ainsi qu'une trentaine de lignes sont complètement à l'arrêt et que des déviations ont été mises en oeuvre pour une quarantaine de lignes. (Belga)

Les pompiers de Liège ont enregistré une vingtaine d'interventions en raison de la tempête qui a sévi dès jeudi soir en région liégeoise. Il s'agissait principalement de procéder au tronçonnage d'arbres et branches tombés sur la voie publique et ce, un peu partout sur la zone de couverture (Beyne-Heusay, Grâce-Hollogne, Liège, Flémalle, Loncin...). Vers 23h, la police de la route a sollicité l'aide de la police de Liège pour fermer complètement l'autoroute A602 entre Ans et Burenville. En effet, il convenait d'empêcher tout véhicule d'accéder à cette portion d'autoroute sachant que des éléments du pont qui donnera accès au futur hôpital du CHC (clinique du MontLégia à Glain) menaçaient de s'effondrer. Le risque était à priori induit par les bâches qui prenaient le vent. Les ouvriers ont enlevé les bâches et renforcé la structure. Des canons à chaleur ont également été installés sous le pont afin de l'assécher au plus vite. C'est finalement vers 4h du matin que cette portion d'autoroute a été rouverte à la circulation. Vendredi matin, en raison des chutes de neige, le TEC Liège-Verviers a actionné son plan intempéries. C'est ainsi qu'une trentaine de lignes sont complètement à l'arrêt et que des déviations ont été mises en oeuvre pour une quarantaine de lignes. (Belga)