D'importantes quantités de sable ont été soufflées et se sont accumulées en certains endroits, comme à Bredene, pour former des falaises hautes de quelques mètres. "Dieter a déplacé plus d'une tonne de sable", a indiqué le ministre flamand des Travaux publics et du Tourisme, Ben Weyts, venu assister au début des travaux mardi. "Immédiatement après la tempête, nous avons planifié les travaux de réparation." Un million de mètres cubes de sable va maintenant être aspergé afin de consolider les zones dépouillées. Les travaux devront être menés à Knokke, au Coq, à Bredene et à Middelkerke. Certaines interventions se feront pendant les vacances de Pâques, sans perturber le tourisme. L'objectif est de tout terminer pour le 15 avril, le dimanche de Pâques. (Belga)

D'importantes quantités de sable ont été soufflées et se sont accumulées en certains endroits, comme à Bredene, pour former des falaises hautes de quelques mètres. "Dieter a déplacé plus d'une tonne de sable", a indiqué le ministre flamand des Travaux publics et du Tourisme, Ben Weyts, venu assister au début des travaux mardi. "Immédiatement après la tempête, nous avons planifié les travaux de réparation." Un million de mètres cubes de sable va maintenant être aspergé afin de consolider les zones dépouillées. Les travaux devront être menés à Knokke, au Coq, à Bredene et à Middelkerke. Certaines interventions se feront pendant les vacances de Pâques, sans perturber le tourisme. L'objectif est de tout terminer pour le 15 avril, le dimanche de Pâques. (Belga)