"Nous sommes submergés d'appels. Les villages de Sosoye, Bioul, Maredret, Annevoie ou encore Denée connaissent des problèmes d'inondations. Ce sont des pluies diluviennes qui se sont subitement abattues sur la région et la Vallée de la Molignée", poursuit-elle. "C'est la catastrophe", explique à son tour l'échevin Martin Chiaradia. "Le bas du village de Bioul est totalement inondé. On se retrouve avec un mètre d'eau dans le village et dans certaines maisons." Les ouvriers communaux ont été rappelés mais sont freinés par ces inondations. "Ils doivent préparer des sacs de sable en prévision des prochains jours mais à cause de l'eau, ils ne savent pas se rendre à l'atelier communal. La pluie a cessé de tomber, mais il faut attendre que les routes se dégagent", termine la première échevine. (Belga)

"Nous sommes submergés d'appels. Les villages de Sosoye, Bioul, Maredret, Annevoie ou encore Denée connaissent des problèmes d'inondations. Ce sont des pluies diluviennes qui se sont subitement abattues sur la région et la Vallée de la Molignée", poursuit-elle. "C'est la catastrophe", explique à son tour l'échevin Martin Chiaradia. "Le bas du village de Bioul est totalement inondé. On se retrouve avec un mètre d'eau dans le village et dans certaines maisons." Les ouvriers communaux ont été rappelés mais sont freinés par ces inondations. "Ils doivent préparer des sacs de sable en prévision des prochains jours mais à cause de l'eau, ils ne savent pas se rendre à l'atelier communal. La pluie a cessé de tomber, mais il faut attendre que les routes se dégagent", termine la première échevine. (Belga)