"En tant que porte-parole de la Maison Blanche vous avez fait de nombreuses déclarations publiques à la Maison Blanche et ailleurs au sujet d'une supposée fraude lors de l'élection de novembre 2020, (des allégations) dont les personnes qui ont attaqué le Capitole le 6 janvier se sont fait l'écho", indique la commission dans l'assignation à comparaître visant Mme McEnany. Proche conseiller de Donald Trump, Stephen Miller a aussi été assigné à comparaître, pour avoir préparé avec son équipe le discours prononcé par le milliardaire républicain lors du rassemblement du 6 janvier qui a eu lieu non loin de la Maison Blanche, peu avant l'attaque du Congrès. Parmi les autres proches de M. Trump figurant dans cette nouvelle série d'assignations se trouvent Nicholas Luna, assistant de l'ancien président, Christopher Liddell, l'ex-chef de cabinet adjoint à la Maison Blanche, et Keith Kellogg, ancien conseiller à la sécurité nationale du vice-président de l'époque, Mike Pence. "Nous pensons que les témoins assignés à comparaître aujourd'hui disposent d'informations pertinentes et nous attendons d'eux qu'ils collaborent à l'enquête", a affirmé le président de la commission, l'élu démocrate Bennie Thompson. La commission parlementaire avait annoncé lundi d'autres convocations, notamment des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump comme Michael Flynn, l'ancien conseiller à la sécurité nationale de l'ex-président républicain, ou encore son ancien directeur de campagne Bill Stepien. Dans le cadre de cette enquête, la commission a déjà interrogé plus de 150 personnes, selon l'élue républicaine Liz Cheney. (Belga)

"En tant que porte-parole de la Maison Blanche vous avez fait de nombreuses déclarations publiques à la Maison Blanche et ailleurs au sujet d'une supposée fraude lors de l'élection de novembre 2020, (des allégations) dont les personnes qui ont attaqué le Capitole le 6 janvier se sont fait l'écho", indique la commission dans l'assignation à comparaître visant Mme McEnany. Proche conseiller de Donald Trump, Stephen Miller a aussi été assigné à comparaître, pour avoir préparé avec son équipe le discours prononcé par le milliardaire républicain lors du rassemblement du 6 janvier qui a eu lieu non loin de la Maison Blanche, peu avant l'attaque du Congrès. Parmi les autres proches de M. Trump figurant dans cette nouvelle série d'assignations se trouvent Nicholas Luna, assistant de l'ancien président, Christopher Liddell, l'ex-chef de cabinet adjoint à la Maison Blanche, et Keith Kellogg, ancien conseiller à la sécurité nationale du vice-président de l'époque, Mike Pence. "Nous pensons que les témoins assignés à comparaître aujourd'hui disposent d'informations pertinentes et nous attendons d'eux qu'ils collaborent à l'enquête", a affirmé le président de la commission, l'élu démocrate Bennie Thompson. La commission parlementaire avait annoncé lundi d'autres convocations, notamment des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump comme Michael Flynn, l'ancien conseiller à la sécurité nationale de l'ex-président républicain, ou encore son ancien directeur de campagne Bill Stepien. Dans le cadre de cette enquête, la commission a déjà interrogé plus de 150 personnes, selon l'élue républicaine Liz Cheney. (Belga)