"Nous travaillons en étroite collaboration avec le maire (de Washington DC) Muriel Bowser, (la présidente de la Chambre des représentants) Nancy Pelosi et (le leader démocrate au Sénat) Chuck Schumer pour apporter une réponse à la situation à Washington DC", a tweeté M. Northam. "A la demande du maire, j'envoie des membres de la Garde nationale de Virginie et 200 soldats", a-t-il ajouté. Le Congrès des Etats-Unis a suspendu en urgence mercredi une session destinée à certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle après l'irruption de manifestants pro-Trump dans le Capitole. Les deux chambres, Sénat et Chambre des représentants, ont été placées en confinement et les parlementaires ont reçu la consigne de d'enfiler des masques à gaz et de s'allonger au sol, selon des élus. Des manifestants ont pénétré dans les deux chambres, selon les médias américains, ainsi que dans la rotonde du Capitole, où du gaz lacrymogène a été utilisé. Au moins un manifestant a dû être évacué par des personnels médicaux. L'actuel vice-président Mike Pence, les futurs vice-présidents Kamala Harris et Pelosi auraient été mis en sécurité. . (Belga)

"Nous travaillons en étroite collaboration avec le maire (de Washington DC) Muriel Bowser, (la présidente de la Chambre des représentants) Nancy Pelosi et (le leader démocrate au Sénat) Chuck Schumer pour apporter une réponse à la situation à Washington DC", a tweeté M. Northam. "A la demande du maire, j'envoie des membres de la Garde nationale de Virginie et 200 soldats", a-t-il ajouté. Le Congrès des Etats-Unis a suspendu en urgence mercredi une session destinée à certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle après l'irruption de manifestants pro-Trump dans le Capitole. Les deux chambres, Sénat et Chambre des représentants, ont été placées en confinement et les parlementaires ont reçu la consigne de d'enfiler des masques à gaz et de s'allonger au sol, selon des élus. Des manifestants ont pénétré dans les deux chambres, selon les médias américains, ainsi que dans la rotonde du Capitole, où du gaz lacrymogène a été utilisé. Au moins un manifestant a dû être évacué par des personnels médicaux. L'actuel vice-président Mike Pence, les futurs vice-présidents Kamala Harris et Pelosi auraient été mis en sécurité. . (Belga)