Il assure néanmoins faire "confiance aux États-Unis pour assurer un transfert pacifique du pouvoir" au président élu démocrate Joe Biden. Le chef de la diplomatie européenne, l'Espagnol Josep Borrell, a pour sa part dénoncé un "assaut inédit contre la démocratie américaine" et appelé au respect du résultat de l'élection présidentielle. La présidente la Commission européenne, l'Allemande Ursula von der Leyen, affirme encore mercredi soir croire "en la force des institutions et de la démocratie américaines". Elle assure que "la transition pacifique" du pouvoir outre-Atlantique est "essentielle", répétant que Joe Biden est le vainqueur du scrutin présidentiel américain de novembre. Le président du Parlement européen, l'Italien David Sassoli a, lui, qualifié de "profondément préoccupantes" les scènes qui se sont déroulées au Capitole. "Les votes démocratiques doivent être respectés", a-t-il ajouté. Des scènes de violences se sont produites mercredi soir à Washington avec l'irruption de manifestants pro-Trump au Capitole alors que le Congrès américain devait tenir une session destinée à certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle. (Belga)

Il assure néanmoins faire "confiance aux États-Unis pour assurer un transfert pacifique du pouvoir" au président élu démocrate Joe Biden. Le chef de la diplomatie européenne, l'Espagnol Josep Borrell, a pour sa part dénoncé un "assaut inédit contre la démocratie américaine" et appelé au respect du résultat de l'élection présidentielle. La présidente la Commission européenne, l'Allemande Ursula von der Leyen, affirme encore mercredi soir croire "en la force des institutions et de la démocratie américaines". Elle assure que "la transition pacifique" du pouvoir outre-Atlantique est "essentielle", répétant que Joe Biden est le vainqueur du scrutin présidentiel américain de novembre. Le président du Parlement européen, l'Italien David Sassoli a, lui, qualifié de "profondément préoccupantes" les scènes qui se sont déroulées au Capitole. "Les votes démocratiques doivent être respectés", a-t-il ajouté. Des scènes de violences se sont produites mercredi soir à Washington avec l'irruption de manifestants pro-Trump au Capitole alors que le Congrès américain devait tenir une session destinée à certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle. (Belga)