Près de la moitié des 25 districts du Sri Lanka sont victimes de ce déluge, en particulier la région des hauts plateaux du centre, riche en plantations de thé. "Cinq décès et deux disparitions ont été signalés" depuis le début des pluies fin octobre, a déclaré lundi à l'AFP Pradeep Kodippili, de l'agence de gestion des catastrophes de l'île. De nouvelles inondations sont probables dans les jours à venir, avec des averses qui se déplacent en direction de la côte Nord du pays, dans les environs de Jaffna, a prévenu le centre météorologique du pays. Dans l'Etat indien du Tamil Nadu (Sud), quatre personnes sont mortes dans des "incidents liés à la pluie", a déclaré dimanche le ministre local de la Gestion des catastrophes, K.K.S.S.R. Ramachandran. Les autorités ont érigé plus de 150 camps pour distribuer des vivres et venir en aide aux personnes qui ont dû quitter leur domicile, a ajouté le ministre. La plupart des voies principales et des bâtiments étaient inondés dans la capitale de l'État, Chennai (ancienne Madras), et de nombreux arbres ont été déracinés, perturbant la circulation. En 2015, plus de 250 personnes avaient trouvé la mort dans des inondations à Chennai causées par des précipitations record. (Belga)

Près de la moitié des 25 districts du Sri Lanka sont victimes de ce déluge, en particulier la région des hauts plateaux du centre, riche en plantations de thé. "Cinq décès et deux disparitions ont été signalés" depuis le début des pluies fin octobre, a déclaré lundi à l'AFP Pradeep Kodippili, de l'agence de gestion des catastrophes de l'île. De nouvelles inondations sont probables dans les jours à venir, avec des averses qui se déplacent en direction de la côte Nord du pays, dans les environs de Jaffna, a prévenu le centre météorologique du pays. Dans l'Etat indien du Tamil Nadu (Sud), quatre personnes sont mortes dans des "incidents liés à la pluie", a déclaré dimanche le ministre local de la Gestion des catastrophes, K.K.S.S.R. Ramachandran. Les autorités ont érigé plus de 150 camps pour distribuer des vivres et venir en aide aux personnes qui ont dû quitter leur domicile, a ajouté le ministre. La plupart des voies principales et des bâtiments étaient inondés dans la capitale de l'État, Chennai (ancienne Madras), et de nombreux arbres ont été déracinés, perturbant la circulation. En 2015, plus de 250 personnes avaient trouvé la mort dans des inondations à Chennai causées par des précipitations record. (Belga)