Tous les arrivants de l'étranger, qu'ils soient citoyens indonésiens ou étrangers, doivent fournir un certificat de "vaccination complète" avant d'être autorisés à entrer dans le pays, a déclaré Ganip Warsito, le chef du groupe de travail national Covid-19. En outre, ils doivent observer une quarantaine obligatoire de huit jours, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en ligne. Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur lundi. Le vice-ministre des Affaires étrangères Mahendra Siregar a déclaré que l'Indonésie ne fermait pas ses frontières, les mesures de confinement partiel d'urgence n'interdisant pas les voyages aériens internationaux. "Les voyages internationaux sont toujours autorisés, mais nous imposons des exigences plus strictes", a déclaré M.Siregar. La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, aggravée par la variante Delta, a mis à rude épreuve les hôpitaux indonésiens de l'île de Java et de Bali, où un confinement partiel est prévu jusqu'au 20 juillet. Les responsables ont déclaré qu'ils souhaitaient réduire de moitié le nombre de nouveaux cas quotidiens en dessous ou légèrement au-dessus de 10.000 chaque jour et abaisser le taux de positivité à moins de 5%, par rapport au niveau actuel d'environ 20%. Dimanche, l'Indonésie a signalé 27.233 nouveaux cas, portant le nombre de cas nationaux à plus de 2,2 millions. Le nombre de morts s'élève à 60.582, avec 555 nouveaux décès ces dernières heures. (Belga)

Tous les arrivants de l'étranger, qu'ils soient citoyens indonésiens ou étrangers, doivent fournir un certificat de "vaccination complète" avant d'être autorisés à entrer dans le pays, a déclaré Ganip Warsito, le chef du groupe de travail national Covid-19. En outre, ils doivent observer une quarantaine obligatoire de huit jours, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en ligne. Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur lundi. Le vice-ministre des Affaires étrangères Mahendra Siregar a déclaré que l'Indonésie ne fermait pas ses frontières, les mesures de confinement partiel d'urgence n'interdisant pas les voyages aériens internationaux. "Les voyages internationaux sont toujours autorisés, mais nous imposons des exigences plus strictes", a déclaré M.Siregar. La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, aggravée par la variante Delta, a mis à rude épreuve les hôpitaux indonésiens de l'île de Java et de Bali, où un confinement partiel est prévu jusqu'au 20 juillet. Les responsables ont déclaré qu'ils souhaitaient réduire de moitié le nombre de nouveaux cas quotidiens en dessous ou légèrement au-dessus de 10.000 chaque jour et abaisser le taux de positivité à moins de 5%, par rapport au niveau actuel d'environ 20%. Dimanche, l'Indonésie a signalé 27.233 nouveaux cas, portant le nombre de cas nationaux à plus de 2,2 millions. Le nombre de morts s'élève à 60.582, avec 555 nouveaux décès ces dernières heures. (Belga)