De vastes zones de forêt défrichées brûlent sur l'île de Sumatra en Indonésie et celle de Bornéo, partagée entre l'Indonésie, la Malaisie et Brunei, mobilisant quelque 9.000 pompiers indonésiens et des hélicoptères. Le nombre de "points chauds" - les zones de forte chaleurs détectées par satellites qui indiquent les probables départs de feu - ont bondi en Indonésie, selon les données publiées jeudi par le centre météorologique de l'Asean. 1.619 points chauds ont été détectés dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo et à Sumatra, contre 861 un jour plus tôt, selon le centre qui surveille les incendies et les nuages de fumée. Les feux sont souvent déclenchés pour nettoyer des terrains déboisés ou avant une exploitation agricole. (Belga)