Dans certaines zones, internet a été coupé et un couvre-feu a été imposé pour tenter d'endiguer la contestation. La tension demeurait forte dans la plus grande ville de l'Etat d'Assam, Guwahati, où 5.000 personnes ont manifesté dimanche. La nouvelle loi facilite l'attribution de la citoyenneté indienne aux réfugiés d'Afghanistan, du Bangladesh et du Pakistan, à condition qu'ils ne soient pas musulmans. Elle concerne des minorités religieuses dont les hindous et les sikhs. En Assam, quatre personnes sont décédées à l'hôpital après avoir été touchées par des balles tirées par la police, ont annoncé les autorités qui avaient initialement fait état de trois décès à l'hôpital. Une autre personne a péri dans l'échoppe où elle dormait qui a été incendiée. Une sixième a été battue à mort pendant une manifestation, selon les autorités. (Belga)

Dans certaines zones, internet a été coupé et un couvre-feu a été imposé pour tenter d'endiguer la contestation. La tension demeurait forte dans la plus grande ville de l'Etat d'Assam, Guwahati, où 5.000 personnes ont manifesté dimanche. La nouvelle loi facilite l'attribution de la citoyenneté indienne aux réfugiés d'Afghanistan, du Bangladesh et du Pakistan, à condition qu'ils ne soient pas musulmans. Elle concerne des minorités religieuses dont les hindous et les sikhs. En Assam, quatre personnes sont décédées à l'hôpital après avoir été touchées par des balles tirées par la police, ont annoncé les autorités qui avaient initialement fait état de trois décès à l'hôpital. Une autre personne a péri dans l'échoppe où elle dormait qui a été incendiée. Une sixième a été battue à mort pendant une manifestation, selon les autorités. (Belga)