Un feu de forêt s'est déclaré il y a trois semaines autour de la centrale accidentée de Tchernobyl (Ukraine), renforcé par des vents violents et un temps inhabituellement sec. Des foyers sont toujours actifs ce dimanche.

Selon la cellule de gestion des catastrophes, les mesures de radioactivité sont stables et ne dépassent pas les valeurs normales autorisées. Ce que contredit un fonctionnaire en charge de l'environnement, Egor Firsov, pour qui les données mesurées dans l'environnement de Tchernobyl dépassent jusqu'à 16 fois le seuil jugé "normal".

L'un des réacteurs de la centrale de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986 contaminant, selon certaines estimations, jusqu'aux trois quarts de l'Europe. La zone dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale accidentée reste depuis largement à l'abandon.

Un feu de forêt s'est déclaré il y a trois semaines autour de la centrale accidentée de Tchernobyl (Ukraine), renforcé par des vents violents et un temps inhabituellement sec. Des foyers sont toujours actifs ce dimanche. Selon la cellule de gestion des catastrophes, les mesures de radioactivité sont stables et ne dépassent pas les valeurs normales autorisées. Ce que contredit un fonctionnaire en charge de l'environnement, Egor Firsov, pour qui les données mesurées dans l'environnement de Tchernobyl dépassent jusqu'à 16 fois le seuil jugé "normal". L'un des réacteurs de la centrale de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986 contaminant, selon certaines estimations, jusqu'aux trois quarts de l'Europe. La zone dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale accidentée reste depuis largement à l'abandon.