Le Conseil australien des assurances a annoncé mardi que plus de 9.000 dossiers avaient été introduits pour des dégâts et dommages à ce jour. Mais ce chiffre devrait encore grimper dans les jours à venir. Le ministre des Finances australien, Josh Frydenberg, a pour sa part précisé mardi que 20% de ces dossiers avaient été passés en revue et que la moitié de ceux-ci avaient déjà été réglés. Le secteur des assurances "a fourni des logements de secours à ses clients qui ont été affectés", de même qu'un soutien sous forme d'argent en espèces, a-t-il communiqué après avoir rencontré des représentants de ces entreprises. Des conditions météorologiques plus douces au sud et à l'est de l'Australie "offrent un court répit" aux pompiers à bout de souffle avant qu'un climat dangereux s'installe à nouveau en fin de semaine, annoncent les autorités mardi. Les pompiers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud ont indiqué qu'au moins 1.588 maisons ont été détruites depuis le début des incendies saisonniers, encouragés par une sècheresse prolongée, en septembre. Les chiffres dramatiques relevés dans cet Etat et celui du Victoria, aussi gravement touché, devraient encore gonfler alors que les estimations sur le terrain se poursuivent. Les deux Etats ont bénéficié de faibles pluies lors des dernières 24h mais des foyers de feux de brousse restent actifs dans les deux Etats, de même qu'en Australie-Méridionale. Le chef des pompiers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a aussi précisé que 2.600 pompiers allaient tirer profit de cette météo plus clémente pour se préparer avant la hausse du mercure, au-delà des 40 degrés, dans certains parties de l'Etat dès vendredi. Les pompiers australiens sont assistés par des pompiers canadiens, américains et néo-zélandais. (Belga)

Le Conseil australien des assurances a annoncé mardi que plus de 9.000 dossiers avaient été introduits pour des dégâts et dommages à ce jour. Mais ce chiffre devrait encore grimper dans les jours à venir. Le ministre des Finances australien, Josh Frydenberg, a pour sa part précisé mardi que 20% de ces dossiers avaient été passés en revue et que la moitié de ceux-ci avaient déjà été réglés. Le secteur des assurances "a fourni des logements de secours à ses clients qui ont été affectés", de même qu'un soutien sous forme d'argent en espèces, a-t-il communiqué après avoir rencontré des représentants de ces entreprises. Des conditions météorologiques plus douces au sud et à l'est de l'Australie "offrent un court répit" aux pompiers à bout de souffle avant qu'un climat dangereux s'installe à nouveau en fin de semaine, annoncent les autorités mardi. Les pompiers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud ont indiqué qu'au moins 1.588 maisons ont été détruites depuis le début des incendies saisonniers, encouragés par une sècheresse prolongée, en septembre. Les chiffres dramatiques relevés dans cet Etat et celui du Victoria, aussi gravement touché, devraient encore gonfler alors que les estimations sur le terrain se poursuivent. Les deux Etats ont bénéficié de faibles pluies lors des dernières 24h mais des foyers de feux de brousse restent actifs dans les deux Etats, de même qu'en Australie-Méridionale. Le chef des pompiers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a aussi précisé que 2.600 pompiers allaient tirer profit de cette météo plus clémente pour se préparer avant la hausse du mercure, au-delà des 40 degrés, dans certains parties de l'Etat dès vendredi. Les pompiers australiens sont assistés par des pompiers canadiens, américains et néo-zélandais. (Belga)