Le Premier ministre a publié samedi sur les réseaux sociaux une vidéo sponsorisée par son parti libéral mettant en avant les actions mises en place par son gouvernement au plus fort de la crise. Ces mesures exceptionnelles sont le déploiement de 3.000 militaires, de trois navires de la défense et de plusieurs avions et hélicoptères. La démarche promotionnelle est très mal passée dans l'opinion publique, alors que les pompiers dénonçaient de longue date un sous-financement et qu'une centaine de milliers de personnes ont été forcées d'évacuer. L'ancien Premier ministre travailliste, Kevin Rudd, s'est fendu d'un message acerbe sur Twitter: "Bon sang! Le jour où nous avons des conditions catastrophiques, au milieu d'une crise nationale, que fait M. Morrison, un homme issu du marketing (la profession initiale du PM, NDLR)? Il publie une publicité pour le parti libéral. Il n'est plus à même de tenir son rang de Premier ministre", a cinglé M.Rudd, en poste de 2007 à 2010 et en 2013. L'association de la Défense australienne a aussi déploré une publicité politique aux dépens de l'armée. Le chef des services ruraux des pompiers de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a de son côté déploré avoir appris au travers des médias la décision de faire intervenir les militaires. Une vidéo présentant un pompier en route dans son camion et fâché sur le Premier ministre conservateur et son gouvernement est aussi devenue virale: l'homme a insulté par la fenêtre Scott Morrison comme s'il était présent. La rage exprimée par ce dernier rappelle celle d'habitants d'une ville dévastée par les flammes lors de la visite non souhaitée du dirigeant la semaine passée, dans une vidéo devenue virale elle aussi. Nombreuses sont les caricatures qui dressent un portrait peu flatteur du Premier ministre australien au plus fort de la crise. L'action du Premier ministre, qui a tardé a faire appel à l'armée, avait déjà été remise en cause lors des ses vacances à Hawaï en décembre. Il apparait désormais que sa ministre de la Défense était aussi en vacances à Bali en fin d'année. "Les pompiers, les services d'urgence, les forces de la défense australienne sont les premiers au monde quand il s'agit de répondre à ces évènements. C'est ce qui est démontré à l'heure actuelle. (...) Une chose sur laquelle nous pourrons toujours compter est la bonne composition et le bon esprit exceptionnel des Australiens", a encore fait valoir le Premier ministre. "Beaucoup de critiques ont été lancées mais il faut se focaliser sur la réponse" aux incendies, a-t-il dit. "Les gens m'ont fait des reproches, ont fait des reproches aux Verts et à je-ne-sais-qui (...) Cela n'aide personne en ce moment", a-t-il observé. Il a aussi défendu l'action de son gouvernement en matière de lutte contre le changement climatique, un aspect pour lequel Canberra est régulièrement critiqué, alors que le réchauffement global a un impact sur la sévérité des feux de brousse cette saison. Au moins 23 personnes sont décédées depuis septembre dans les feux de forêt en Australie, et près de 6 millions d'hectares ont été rasés par les flammes. (Belga)

Le Premier ministre a publié samedi sur les réseaux sociaux une vidéo sponsorisée par son parti libéral mettant en avant les actions mises en place par son gouvernement au plus fort de la crise. Ces mesures exceptionnelles sont le déploiement de 3.000 militaires, de trois navires de la défense et de plusieurs avions et hélicoptères. La démarche promotionnelle est très mal passée dans l'opinion publique, alors que les pompiers dénonçaient de longue date un sous-financement et qu'une centaine de milliers de personnes ont été forcées d'évacuer. L'ancien Premier ministre travailliste, Kevin Rudd, s'est fendu d'un message acerbe sur Twitter: "Bon sang! Le jour où nous avons des conditions catastrophiques, au milieu d'une crise nationale, que fait M. Morrison, un homme issu du marketing (la profession initiale du PM, NDLR)? Il publie une publicité pour le parti libéral. Il n'est plus à même de tenir son rang de Premier ministre", a cinglé M.Rudd, en poste de 2007 à 2010 et en 2013. L'association de la Défense australienne a aussi déploré une publicité politique aux dépens de l'armée. Le chef des services ruraux des pompiers de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a de son côté déploré avoir appris au travers des médias la décision de faire intervenir les militaires. Une vidéo présentant un pompier en route dans son camion et fâché sur le Premier ministre conservateur et son gouvernement est aussi devenue virale: l'homme a insulté par la fenêtre Scott Morrison comme s'il était présent. La rage exprimée par ce dernier rappelle celle d'habitants d'une ville dévastée par les flammes lors de la visite non souhaitée du dirigeant la semaine passée, dans une vidéo devenue virale elle aussi. Nombreuses sont les caricatures qui dressent un portrait peu flatteur du Premier ministre australien au plus fort de la crise. L'action du Premier ministre, qui a tardé a faire appel à l'armée, avait déjà été remise en cause lors des ses vacances à Hawaï en décembre. Il apparait désormais que sa ministre de la Défense était aussi en vacances à Bali en fin d'année. "Les pompiers, les services d'urgence, les forces de la défense australienne sont les premiers au monde quand il s'agit de répondre à ces évènements. C'est ce qui est démontré à l'heure actuelle. (...) Une chose sur laquelle nous pourrons toujours compter est la bonne composition et le bon esprit exceptionnel des Australiens", a encore fait valoir le Premier ministre. "Beaucoup de critiques ont été lancées mais il faut se focaliser sur la réponse" aux incendies, a-t-il dit. "Les gens m'ont fait des reproches, ont fait des reproches aux Verts et à je-ne-sais-qui (...) Cela n'aide personne en ce moment", a-t-il observé. Il a aussi défendu l'action de son gouvernement en matière de lutte contre le changement climatique, un aspect pour lequel Canberra est régulièrement critiqué, alors que le réchauffement global a un impact sur la sévérité des feux de brousse cette saison. Au moins 23 personnes sont décédées depuis septembre dans les feux de forêt en Australie, et près de 6 millions d'hectares ont été rasés par les flammes. (Belga)