"Les incendies de forêt existent dans le monde entier et cela ne peut pas servir de prétexte pour d'éventuelles sanctions internationales", a déclaré le chef de l'Etat brésilien dans une brève allocution à la télévision. (Belga)