La mesure, prise par décret, autorise à partir de samedi les gouverneurs des Etats concernés par les feux en Amazonie à mobiliser l'armée "pour des actions préventives et répressives contre les délits environnementaux", ainsi que "l'identification et la lutte contre les foyers d'incendies". (Belga)