Ce qui a causé l'incendie, remarqué dimanche vers 23h3, n'est pas encore déterminé. Au cours des semaines passées, des actions de protestations ont été organisées non loin du lieu lorsque le projet de Fedasil d'en faire un centre d'asile temporaire a été annoncé. Selon le bourgmestre de Bilzen Johan Sauwens cité par la VRT, des traces de cambriolage ont été relevées sur les lieux et par conséquent une intention malveillante n'est pas exclue. Le bâtiment en question, situé à Grote-Spouwen, était auparavant une maison de repos. (Belga)