D'après le gouverneur, "les opérations de déblaiement des fûts ont débuté très tôt ce matin. Le produit restant dangereux à manipuler pour les services d'intervention, cette opération prendra plusieurs heures". Il reste encore également à évacuer la carcasse du camion accidenté et plusieurs débris, précise Xavier Derenne, directeur de la communication de crise de la province de Luxembourg. Quant aux dégâts à l'infrastructure routière, on sait que la berme centrale est partiellement démolie.

"Mais on pourra mieux évaluer les dégâts quand la carcasse du camion aura été enlevée", relève M. Derenne. En conséquence, la E411 restera fermée à Transinne dans la direction du Luxembourg et à Verlaine dans la direction de Bruxelles jusque ce lundi midi au moins, sans doute plus tard. La ligne de chemin de fer 165 Libramont-Bertrix est également à l'arrêt tant que les opérations sont en cours. "Tous les automobilistes et routiers devant traverser la province doivent privilégier la N4", conseille la province.

Au vu de ces problèmes de mobilité "et pour relayer les autorités communales de Libramont sur le pont depuis dimanche 14h00", la phase provinciale de gestion de crise a été activée lundi vers 5h00. L'autoroute E411 a été fermée à la circulation dans les deux sens dimanche en raison de l'incendie d'un camion, qui a a pris feu vers 13h00 après avoir heurté la berme centrale. Le véhicule, immatriculé en Allemagne, transportait des fûts tétrachloro-éthylène, un solvant toxique.

De nombreux automobilistes coincés sur l'autoroute ont dû patienter un long moment, vitres fermées en raison du risque d'émanations toxiques, avant que la police ne les dirige vers les sorties les plus proches. Les pompiers, aidés par la Protection civile, sont venus à bout des flammes dimanche en fin d'après-midi. "Ce n'est pas mon rôle de faire des commentaires politiques. Tout le monde comprendra que la Protection civile aurait mis un peu plus de temps à arriver s'il n'y avait pas une caserne à Libramont. Mais les pompiers, comme toujours pour ce genre d'accidents, étaient les premiers sur les lieux", affirme Xavier Derenne alors que la caserne de Libramont est vouée à fermer selon les plans du ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

D'après le gouverneur, "les opérations de déblaiement des fûts ont débuté très tôt ce matin. Le produit restant dangereux à manipuler pour les services d'intervention, cette opération prendra plusieurs heures". Il reste encore également à évacuer la carcasse du camion accidenté et plusieurs débris, précise Xavier Derenne, directeur de la communication de crise de la province de Luxembourg. Quant aux dégâts à l'infrastructure routière, on sait que la berme centrale est partiellement démolie. "Mais on pourra mieux évaluer les dégâts quand la carcasse du camion aura été enlevée", relève M. Derenne. En conséquence, la E411 restera fermée à Transinne dans la direction du Luxembourg et à Verlaine dans la direction de Bruxelles jusque ce lundi midi au moins, sans doute plus tard. La ligne de chemin de fer 165 Libramont-Bertrix est également à l'arrêt tant que les opérations sont en cours. "Tous les automobilistes et routiers devant traverser la province doivent privilégier la N4", conseille la province. Au vu de ces problèmes de mobilité "et pour relayer les autorités communales de Libramont sur le pont depuis dimanche 14h00", la phase provinciale de gestion de crise a été activée lundi vers 5h00. L'autoroute E411 a été fermée à la circulation dans les deux sens dimanche en raison de l'incendie d'un camion, qui a a pris feu vers 13h00 après avoir heurté la berme centrale. Le véhicule, immatriculé en Allemagne, transportait des fûts tétrachloro-éthylène, un solvant toxique. De nombreux automobilistes coincés sur l'autoroute ont dû patienter un long moment, vitres fermées en raison du risque d'émanations toxiques, avant que la police ne les dirige vers les sorties les plus proches. Les pompiers, aidés par la Protection civile, sont venus à bout des flammes dimanche en fin d'après-midi. "Ce n'est pas mon rôle de faire des commentaires politiques. Tout le monde comprendra que la Protection civile aurait mis un peu plus de temps à arriver s'il n'y avait pas une caserne à Libramont. Mais les pompiers, comme toujours pour ce genre d'accidents, étaient les premiers sur les lieux", affirme Xavier Derenne alors que la caserne de Libramont est vouée à fermer selon les plans du ministre de l'Intérieur Jan Jambon.