Vers 20h30, les fumées étaient encore trop conséquentes pour lever les consignes de sécurité, à précisé Pierre Bocca, chef de corps de la zone de secours NAGE. (Belga)

Vers 20h30, les fumées étaient encore trop conséquentes pour lever les consignes de sécurité, à précisé Pierre Bocca, chef de corps de la zone de secours NAGE. (Belga)