Dans des messages sur les réseaux sociaux, le chef du gouvernement a lancé le site internet (www.gouvernement.fr/rebatirnotredame) appelant "à la générosité de tous", en France et à l'étranger, et dirigeant vers les quatre organismes chargés de la collecte. Ces quatre acteurs "s'engagent avec l'État pour permettre à chacun de contribuer de manière transparente et sécurisée", est-il expliqué sur le site. Lundi soir, le président Macron avait promis de "rebâtir" Notre-Dame, dont la majeure partie du toit, ainsi que la flèche, ont été consumées par un violent incendie. Il avait annoncé le lancement d'une "souscription nationale". Mardi, le chef de l'Etat s'est donné cinq ans pour mener ce chantier qui s'annonce tout à la fois coûteux, complexe et monumental. Les dons promis par plusieurs grandes fortunes et entreprises pour la reconstruction dépassent déjà plusieurs centaines de millions d'euros. (Belga)

Dans des messages sur les réseaux sociaux, le chef du gouvernement a lancé le site internet (www.gouvernement.fr/rebatirnotredame) appelant "à la générosité de tous", en France et à l'étranger, et dirigeant vers les quatre organismes chargés de la collecte. Ces quatre acteurs "s'engagent avec l'État pour permettre à chacun de contribuer de manière transparente et sécurisée", est-il expliqué sur le site. Lundi soir, le président Macron avait promis de "rebâtir" Notre-Dame, dont la majeure partie du toit, ainsi que la flèche, ont été consumées par un violent incendie. Il avait annoncé le lancement d'une "souscription nationale". Mardi, le chef de l'Etat s'est donné cinq ans pour mener ce chantier qui s'annonce tout à la fois coûteux, complexe et monumental. Les dons promis par plusieurs grandes fortunes et entreprises pour la reconstruction dépassent déjà plusieurs centaines de millions d'euros. (Belga)