Les flammes ont envahi la maison située rue de Montegnée à Liège peu après 06h00 ce matin. Cette habitation, complètement détruite par l'incendie, était occupée par une mère âgée de 33 ans, et ses trois enfants: deux filles, respectivement âgées de 12 et de 14 ans et un garçon de 7 ans.

A l'arrivée des pompiers et de la police, le garçon était prisonnier, dans sa chambre, des flammes de plusieurs mètres qui s'échappaient du rez-de-chaussée du bâtiment. Les pompiers ont éprouvé les pires difficultés, malgré leurs combinaisons, à atteindre la pièce tant la chaleur causée par l'incendie était élevée mais ils sont parvenus à sauver le garçon. La mère, en état de choc, s'est échappée du bâtiment pour rejoindre le jardin de son habitation. Ses deux filles se sont, quant à elle, réfugiées chez des voisins.

Un médecin urgentiste a tenté de réanimer, sur place, l'enfant grièvement intoxiqué par les fumées avant de le transférer à la clinique de l'Espérance à Saint-Nicolas-Lez-Liège. Son état de santé est jugé très préoccupant.

Une cellule de la police de Liège est intervenue pour offrir, à la mère et aux deux filles, l'assistance réservée aux victimes.

L'origine de l'incendie est encore inconnue, selon les pompiers de Liège.

Le Vif.be, avec Belga

Les flammes ont envahi la maison située rue de Montegnée à Liège peu après 06h00 ce matin. Cette habitation, complètement détruite par l'incendie, était occupée par une mère âgée de 33 ans, et ses trois enfants: deux filles, respectivement âgées de 12 et de 14 ans et un garçon de 7 ans. A l'arrivée des pompiers et de la police, le garçon était prisonnier, dans sa chambre, des flammes de plusieurs mètres qui s'échappaient du rez-de-chaussée du bâtiment. Les pompiers ont éprouvé les pires difficultés, malgré leurs combinaisons, à atteindre la pièce tant la chaleur causée par l'incendie était élevée mais ils sont parvenus à sauver le garçon. La mère, en état de choc, s'est échappée du bâtiment pour rejoindre le jardin de son habitation. Ses deux filles se sont, quant à elle, réfugiées chez des voisins. Un médecin urgentiste a tenté de réanimer, sur place, l'enfant grièvement intoxiqué par les fumées avant de le transférer à la clinique de l'Espérance à Saint-Nicolas-Lez-Liège. Son état de santé est jugé très préoccupant. Une cellule de la police de Liège est intervenue pour offrir, à la mère et aux deux filles, l'assistance réservée aux victimes. L'origine de l'incendie est encore inconnue, selon les pompiers de Liège. Le Vif.be, avec Belga