Les six dispatchings de la STIB supervisent respectivement les réseaux bus, tram et métro, les infrastructures et l'alimentation en énergie électrique, la sécurité ainsi que l'informatique. Ils étaient jusqu'alors installés sur des sites différents. Celui en charge des trams et métros se trouvait depuis près de 50 ans dans la station de métro Parc, actuellement en cours de rénovation. Ce déménagement forcé pour cause de travaux a constitué une opportunité de regrouper les 6 dispatchings de la STIB, soit près de 300 personnes, dans un ensemble intitulé "Operations Control Center" (OCC). Les différents opérateurs veillent entre autres à la régulation des lignes, à la bonne gestion des incidents et au bon fonctionnement des équipements. Ils assurent la coordination des conducteurs, du personnel de sécurité ou encore des équipes techniques sur le terrain. "Quand on gère un réseau intégré de bus, tram et métro, pour une bonne part plongé dans le trafic urbain, il est indispensable de communiquer et de coopérer entre les gestionnaires de tous ces modes de transport, pour offrir aux Bruxellois et aux navetteurs un service de transport le plus intégré et le plus fluide possible", souligne Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB. "Le Brussels Mobility Center est l'outil qui va permettre de renforcer et encore améliorer cette coopération". Bruxelles Mobilité a parallèlement aménagé son propre espace de travail pour 60 travailleurs au sein du bâtiment. Ses équipements informatiques ont à cette occasion été modernisés. Les opérateurs surveillent les tunnels et le réseau routier via les caméras de surveillance et assurent une gestion des incidents de circulation. Ils peuvent si nécessaire fermer un tunnel à distance pour des raisons de sécurité. "Nos rues doivent devenir peu à peu plus intelligentes", défend Elke Van den Brandt. "Cela passe (...) par une gestion du trafic efficace et coordonnée avec tous nos opérateurs de mobilité". Le centre occupe une superficie de près de 2.500 m², soit 1.400 m² pour les équipes de la STIB, plus de 400 m² pour Bruxelles Mobilité et 650 m² d'espaces communs divers. Il dispose notamment d'une salle de gestion de crise avec accès aux systèmes et aux images des caméras afin d'agir efficacement avec les services de secours, la police et les communes en cas d'incident majeur. Les travaux d'aménagement du Brussels Mobility Center ont débuté mi-2019. L'emménagement des différents services s'est organisé progressivement dans le courant de cette année. Seules quelques équipes du département en charge de la sécurité doivent encore rejoindre leurs collègues dans les prochaines semaines. (Belga)

Les six dispatchings de la STIB supervisent respectivement les réseaux bus, tram et métro, les infrastructures et l'alimentation en énergie électrique, la sécurité ainsi que l'informatique. Ils étaient jusqu'alors installés sur des sites différents. Celui en charge des trams et métros se trouvait depuis près de 50 ans dans la station de métro Parc, actuellement en cours de rénovation. Ce déménagement forcé pour cause de travaux a constitué une opportunité de regrouper les 6 dispatchings de la STIB, soit près de 300 personnes, dans un ensemble intitulé "Operations Control Center" (OCC). Les différents opérateurs veillent entre autres à la régulation des lignes, à la bonne gestion des incidents et au bon fonctionnement des équipements. Ils assurent la coordination des conducteurs, du personnel de sécurité ou encore des équipes techniques sur le terrain. "Quand on gère un réseau intégré de bus, tram et métro, pour une bonne part plongé dans le trafic urbain, il est indispensable de communiquer et de coopérer entre les gestionnaires de tous ces modes de transport, pour offrir aux Bruxellois et aux navetteurs un service de transport le plus intégré et le plus fluide possible", souligne Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB. "Le Brussels Mobility Center est l'outil qui va permettre de renforcer et encore améliorer cette coopération". Bruxelles Mobilité a parallèlement aménagé son propre espace de travail pour 60 travailleurs au sein du bâtiment. Ses équipements informatiques ont à cette occasion été modernisés. Les opérateurs surveillent les tunnels et le réseau routier via les caméras de surveillance et assurent une gestion des incidents de circulation. Ils peuvent si nécessaire fermer un tunnel à distance pour des raisons de sécurité. "Nos rues doivent devenir peu à peu plus intelligentes", défend Elke Van den Brandt. "Cela passe (...) par une gestion du trafic efficace et coordonnée avec tous nos opérateurs de mobilité". Le centre occupe une superficie de près de 2.500 m², soit 1.400 m² pour les équipes de la STIB, plus de 400 m² pour Bruxelles Mobilité et 650 m² d'espaces communs divers. Il dispose notamment d'une salle de gestion de crise avec accès aux systèmes et aux images des caméras afin d'agir efficacement avec les services de secours, la police et les communes en cas d'incident majeur. Les travaux d'aménagement du Brussels Mobility Center ont débuté mi-2019. L'emménagement des différents services s'est organisé progressivement dans le courant de cette année. Seules quelques équipes du département en charge de la sécurité doivent encore rejoindre leurs collègues dans les prochaines semaines. (Belga)