Les travaux entrepris au cours des derniers mois pour un investissement de 22 millions d'euros ont permis, selon l'administrateur délégué de Valtris Philippe Teller, de doubler la superficie des bâtiments et de tripler le nombre de tris optiques. Concrètement, grâce aux nouvelles technologies incorporées, le contenu des sacs bleus va être divisé en 14 fractions différentes. Cette évolution va de pair avec l'introduction progressive en Wallonie du nouveau sac bleu P+MC où pourront se trouver, en plus des objets déjà autorisés, les barquettes, les raviers, les tubes, les films plastiques, les sacs et les sachets en plastique. Le centre de tri Valtris emploiera 65 personnes dans les taches dédiées au tri des nouveaux sacs bleus. (Belga)

Les travaux entrepris au cours des derniers mois pour un investissement de 22 millions d'euros ont permis, selon l'administrateur délégué de Valtris Philippe Teller, de doubler la superficie des bâtiments et de tripler le nombre de tris optiques. Concrètement, grâce aux nouvelles technologies incorporées, le contenu des sacs bleus va être divisé en 14 fractions différentes. Cette évolution va de pair avec l'introduction progressive en Wallonie du nouveau sac bleu P+MC où pourront se trouver, en plus des objets déjà autorisés, les barquettes, les raviers, les tubes, les films plastiques, les sacs et les sachets en plastique. Le centre de tri Valtris emploiera 65 personnes dans les taches dédiées au tri des nouveaux sacs bleus. (Belga)