Brussels Airlines n'a pas pu préciser le nombre de voyageurs concernés, mais assure que la compagnie fait le maximum afin de restituer les bagages bloqués à Bruxelles. Les passagers sont tenus informés de la situation de leur valise par SMS et par mail. "Nous nous excusons auprès de nos clients pour la gêne occasionnée et espérons qu'ils seront compréhensifs. C'est un cas de force majeure, le problème vient de l'aéroport", a déclaré Mme Lemmes. Cela signifie que les passagers de la compagnie ne peuvent pas compter sur une compensation. Chez le tour-opérateur TUI, tous les vols sont partis samedi avec les bagages à leur bord. Une porte-parole de TUI a expliqué que le voyagiste possède une licence lui permettant d'utiliser son propre personnel au sol. "Nous avons convoqué 15 personnes supplémentaires pour le tri et le chargement des bagages. Au total, 25 personnes se sont occupées des bagages. Ce qui fait que tout les passagers peuvent partir avec leurs valises et qu'il n'y a pas de retard important", selon elle. Au cas où certains passagers de TUI n'auraient pas pu embarquer leurs bagages, ils pourront compter sur une indemnité de 60 euros par jour. (Belga)